•  
  •  
 
Dalhousie Law Journal

Keywords

SNC-Lavalin, foreign corruption, victim redress, economic crime

Abstract

This article examines the prospects for victim redress for the corporate commission of foreign corruption, using Canada as a case study. Such cases are typically addressed by negotiated settlements, with Canada’s new “remediation agreement” regime embracing an intention to provide “reparations for harm done to victims or to the community.” Further work, however, needs to be done on defining who is a victim, with the SNC-Lavalin affair having focussed much attention on employees, pensioners and shareholders, with barely a mention of the overseas victims of the alleged crimes. To this end, the article examines comparable efforts undertaken in England to ensure the interests of the overseas victims of economic crime are taken into account. The creation of a fund to which the financial penalties for foreign corruption could be directed to support the provision of development assistance to affected foreign countries is also considered.

Dans le présent article, nous examinons les perspectives de réparation pour les victimes de corruption commise par les entreprises à l’étranger, en utilisant le Canada comme étude de cas. De tels cas sont généralement réglés par des accords négociés, le nouveau régime canadien d’« accord de réparation » prévoyant de fournir « des réparations pour les dommages causés aux victimes ou à la communauté ». D’autres travaux sont cependant nécessaires pour définir qui est une victime, l’affaire SNC-Lavalin ayant beaucoup attiré l’attention sur les employés, les retraités et les actionnaires, avec à peine une mention des victimes étrangères des crimes présumés. À cette fin, l’article examine les efforts comparables entrepris en Angleterre pour garantir la prise en compte des intérêts des victimes étrangères de la criminalité économique. La création d’un fonds dans lequel les sanctions financières pour corruption étrangère pourraient être versées dans le but de soutenir la fourniture d’une aide au développement aux pays étrangers touchés est également envisagée.

Creative Commons License

Creative Commons Attribution 4.0 License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 License.

Share

COinS