•  
  •  
 
Dalhousie Law Journal

Article Title

Employment Law Revisited

Keywords

Brian Langille, Labour Law, Employment Law, Individual Employment Law, Work Relations Law

Abstract

This critique of Brian Langille’s famous “Subset” article considers the historical and current meaning of “employment law” in Canada and in the UK. In Canada, “employment law” was fashioned by Innis Christie in the 1980s as the law of personal work relations for the non-unionized sector, with “labour law” applying to the unionized sector of the economy. In the UK, “individual employment law” appeared in the 1970s to be a distinct discipline; but since that time it has largely re-merged with labour law, with the terms “employment law” and “labour law” becoming virtually synonymous. An enlarged scope is proposed for the whole subject as “work relations law,” in which individual and collective elements are combined; and finally it is argued that Langille’s seminal article proposed a similar over-arching framework for the subject as a whole, rather than subordinating its collective to its individual aspect as it initially appears to do.

La présente critique du célèbre article de Brian Langille « Labour Law is a Subset of Employment Law » examine la signification historique et actuelle du « droit de l’emploi » au Canada et au Royaume-Uni. Au Canada, le « droit de l’emploi » a été conçu par Innis Christie dans les années 1980 comme le droit des relations de travail personnelles pour le secteur non syndiqué, alors que le « droit du travail » s’appliquait au secteur syndiqué de l’économie. Au Royaume-Uni, le « droit individuel de l’emploi » est apparu dans les années 1970 comme une discipline distincte ; mais depuis lors, il a largement fusionné avec le droit du travail, les termes « droit de l’emploi » et « droit du travail » étant devenus pratiquement synonymes. Nous proposons un champ d’application élargi pour aborder l’ensemble du sujet en tant que « droit des relations de travail », dans lequel les éléments individuels et collectifs sont combinés; et enfin, nous avançons que l’article fondateur de Langille proposait un cadre global similaire pour l’ensemble du sujet, plutôt que de subordonner son aspect collectif à son aspect individuel comme il semblait le faire initialement.

Creative Commons License

Creative Commons Attribution 4.0 License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 License.

Share

COinS